Ensemble, agissons en France et en Israël


Jeunesse

NOÉ pour la jeunesse

La Jeunesse juive de France, en profonde évolution, est le relais essentiel de l’identité juive de France. En réponse aux nombreux défis qui se présentent à elle et afin de répondre à ses besoins et ses aspirations, le FSJU met à sa disposition de nombreux services regroupés sous la bannière « NOÉ ». Ce programme inédit et ambitieux entend recréer de l’engagement et mobiliser les futurs leaders du monde juif de demain.

Le programme NOÉ au service de la jeunesse

Lancé en 2015, NOÉ a pour vocation de permettre à la jeune génération de bâtir la communauté juive de France en lui donnant tous les moyens de cette réalisation. La philosophie de NOÉ est de rendre la communauté juive plus attractive, d’inciter les jeunes à se (re)connecter avec leur identité juive, de les pousser à l’engagement et de participer à la relève des cadres communautaires.  Animé par la direction de l’Action Jeunesse du FSJU, NOÉ est principalement financé par le Fonds Social Juif Unifié, qui en assure la coordination et mise en œuvre, et la Fondation du Judaïsme Français.

Toucher les jeunes éloignés

Renforcer l’implication des jeunes vis-à-vis de la communauté est une nécessité. Il s’agit du devenir de la communauté juive. Tous les jeunes Juifs de France sont concernés : ceux qui sont déjà au contact de la vie communautaire, mais également la frange la plus éloignée. En tout, les jeunes constituent environ 150 000 personnes, dont ¼ est scolarisé en écoles juives. 

Les actions de NOÉ

NOÉ pour la jeunesse

Renforcer l’existant et faire monter en compétence les associations de jeunesse

Le renforcement des mouvements de jeunesse existants est primordial. NOÉ intervient ainsi par l’octroi de subventions pour des activités à haute valeur éducative ajoutée autour du renforcement des valeurs de l’Education populaire, conjuguées à l’identité juive et la citoyenneté. 

Par ailleurs, par des cycles de formation proposés aux organisations de jeunesse sur diverses thématiques : gestion des conflits, lutte contre l’antisémitisme, gestion associative …, NOÉ agit en tant qu’apporteur d’expertise et de conseils. De nombreux week-ends de formation sont ainsi organisés chaque année en collaboration avec les mouvements de jeunesse (EEIF, DEJJ, Hachomer Hatzaïr, Moadon, Yaniv, Bné Akiva, Habonim Dror, C’Teen, Jeunesse Loubavitch…) touchant plus d’un millier de jeunes. 

Créer des opportunités de rencontres et des forums d’expression

Les responsables associatifs sont consultés au sein des « GIC Jeunesse », cellules de travail qui se tiennent 6 fois par an. En concertation avec l’Action Jeunesse, ils définissent les lignes directrices des futurs événements, les visées programmatiques et autres projets fédérateurs qui impacteront de manière décisive le paysage communautaire. Cette approche participative et contributive est une des marques de fabrique de NOÉ qui mêle veille et prospective dans une démarche dynamique et positive. A l’instar du séminaire NOÉ « Pure créativité » qui offre, chaque année, à 250 jeunes et éducateurs issus des associations de toute la France, l’opportunité de se retrouver et d’échanger lors d’un chabbat convivial placé sous le signe de l’émulation collective et du vivre-ensemble. Ces jeunes militants de tous horizons apprennent ainsi à se connaître et viennent confronter et mutualiser leurs pratiques éducatives. Des intervenants de qualité assurent une interaction permanente avec ces futurs cadres communautaires : débats, conférences, master-class, team building, limoud… 

FSJU NOE 3é seminaire inter-mouvements de jeunesse journée du 26 novembre 2017

Faire découvrir aux 6-17 ans les séjours vacances de la communauté

Les familles de classes moyennes rencontrent parfois des difficultés pour envoyer leurs enfants en séjours. NOÉ attribue des bourses vacances pour favoriser ce premier contact avec des organismes dont les séjours labellisés par le FSJU garantissent l’accès à une offre éducative répondant à une Charte de qualité, à tous point de vue sécurisant.

Accompagner l’émergence de nouveaux projets : l’incubateur NOÉ

NOÉ favorise le développement de l’initiative et sert d’accélérateur pour les projets conçus par les jeunes au service de la communauté. Grâce à sa plateforme d’appel à projets www.noepourlajeunesse.org, les 17-30 ans peuvent proposer seuls ou pour leur association, des projets innovants liés au monde juif dans des domaines variés : culture, entrepreneuriat, innovation sociale, éducatif, judaïsme, Israël… Les lauréats bénéficient d’un accompagnement complet grâce à des bourses jusque 10 000 €, un mentorat réalisé par des professionnels, et la médiatisation de leur projet pour une mise en œuvre dans des conditions optimales. Cet incubateur est soutenu par les fondations partenaires du FSJU, telles que la Fondation du Judaïsme Français, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, la Sacta-Rachi, la Fondation Rothschild-Institut Alain de Rothschild, la Fondation Denise Victor et Claude Moreno.

Promouvoir et soutenir l’engagement et l’action bénévole

Il s’agit de déclencher une envie d’engagement et de renforcer l’identité juive au travers d’actions qui font sens autour de la solidarité (Tsédaka), du lien intergénérationnel et du vivre-ensemble. Valoriser une nouvelle forme d’engagement des jeunes au sein de la communauté en proposant des actions originales et affinitaires à mener au sein d’associations partenaires est une des missions principales de NOÉ.

En 2017-2018, la direction de l’Action Jeunesse a recruté 33 volontaires services civiques placés en intermédiation auprès de ses associations de jeunesse adhérentes, à Paris et en région. Ces volontaires âgés entre 16 et 25 ans effectuent une mission de 8 mois au service de la structure et de l’intérêt général, avec pour objectifs de :

  • Réfléchir sur les problématiques locales de la jeunesse au sein de leur structure d’accueil en sensibilisant notamment les jeunes désaffiliés ;
  • Fédérer leur région par l’organisation d’événements réunissant l’ensemble des acteurs éducatifs ;
  • Mettre en place des actions de solidarité en partenariat avec une association communautaire ou non : Magen David Adom, Mazone, Croix-Rouge …

Favoriser la pratique de l’hébreu

L’apprentissage de l’hébreu est un vecteur essentiel de l’identité juive. Grâce au partenariat avec l’Organisation Sioniste Mondiale, le FSJU apporte une aide financière, logistique et pédagogique aux centres de vie juive et organisations de jeunesse qui souhaitent développer ou créer un Oulpan

Développer le leadership 

L’ambition est de donner aux jeunes adultes les moyens d’agir concrètement en leur offrant une place de décideur, en renforçant le réseau étudiant et celui des jeunes actifs. Plusieurs partenariats ont été entrepris dans ce sens avec l’UEJF et les grandes écoles. De plus, des séminaires de leadership sont régulièrement organisés autour de l’acquisition de compétences comportementales et professionnelles : prise de parole en public, média-training, gestion associative et relation institutionnelle en collaboration avec les porteurs de projets (mentorat de l’incubateur NOÉ), ainsi que de nombreuses actions en régions : événements professionnels, networking, conférences…

Participer au travail de mémoire et transmission auprès de la jeune génération

Le FSJU est le partenaire exclusif en France de March Of  The Living International. Ce programme éducatif qui fête sa 30ème édition en 2018, emmène chaque année des milliers de jeunes, juifs et non juifs, du monde entier, en Pologne pour pouvoir en saisir sur place (camps d’Auschwitz-Birkenau notamment) l’ampleur historique exceptionnelle de la Shoah.

Le rôle du département Jeunesse consiste à coordonner la délégation française et à bien préparer élèves, enseignants et éducateurs à aborder ce voyage de mémoire et à saisir toute la portée au travers de travaux de restitution pédagogique (documentaires, expos, blogs, …).

Informations : contact@motl.fr


Le groupe Fonds Social Juif Unifié