06 Fév 2019

Toulouse : la ville rose aux couleurs du Raspoutine

 

Après l’étonnante soirée « Années 80 », le comité local de l’AUJF a décidé d’entraîner la communauté toulousaine dans un voyage féerique aux pays de l’Est, pour son dîner d’ouverture de campagne 2019.

Mardi 5 février, la Médiathèque de Toulouse s’est mise aux couleurs du Raspoutine pour faire naître, aux sons des violons et des Balaïkas, la magie d’une authentique soirée russe accueillant ainsi plus 330 personnes.

La présidente Karine Bendayan et son équipe de bénévoles ont œuvré d’arrache-pied depuis des semaines pour faire de ce rendez-vous annuel un moment d’exception digne du faste des banquets Tsaristes.
Tout était au rendez-vous : décors, couleurs chaleureuses, spécialités russes et un spectacle époustouflant du Russkashow. Cette troupe, composée de 13 artistes sur scène, a transporté l’assemblée des rives du lac Baïkal aux confins de la Sibérie.

Venu pour l’occasion, le remarquable violoniste Max Horiszny présent dans le film « Le Concert » a envouté la salle avec son célèbre Stradivarius qui sait si bien faire rire et pleurer à la fois…

Indéniablement un grand moment de fête, de partage et de solidarité, qui a reçu une adhésion totale des donateurs.



Le groupe Fonds Social Juif Unifié