Message du président


Ariel Goldmann

J’ai été récemment élu président du Fonds Social Juif Unifié et de l’Appel Unifié Juif de France.

J’ai donc l’honneur d’en être le 4ème président depuis sa création en 1950.

C’est avec une grande fierté que je succède à Guy de Rothschild, David de Rothschild et Pierre Besnainou à la tête de cette grande institution.

Je mesure aussi la charge et la responsabilité qui pèsent désormais sur moi.

Ces nouvelles fonctions viennent renforcer mon engagement dans la vie juive mais aussi dans la vie de la Cité.

Tous ceux qui me connaissent savent que je suis animé de la volonté ardente de répondre au mieux à la vocation première de notre institution : l’aide aux plus démunis, en France et en Israël, et l’épanouissement de la communauté juive de France.

Comme le disait notre Président fondateur, Guy de ROTHSCHILD, à la création du FSJU:

"La tâche essentielle d'un tel organisme sera de mettre à contribution toutes les bonnes volontés et de veiller à l'usage le plus efficace des fonds recueillis."

Je veux faire de cette phrase une promesse.

Je garde à l’esprit que nous devons faire face aux défis que nous imposent les différentes crises, économiques, identitaires.

Je souhaite, avec toute mon équipe, consacrer toute mon énergie à la poursuite des projets engagés par le FSJU et l’AUJF, qui œuvre à la collecte de dons en faveur des plus fragiles, et appuyer son action et son influence dans tous les domaines d’activité de notre institution : le social, la culture, l’enseignement, la jeunesse, la sécurité.

Mon souhait le plus cher est d’inscrire cette présidence dans les valeurs républicaines, en insistant sur les notions de transparence et de partage : travail collégial et respect de l’éthique sont les lignes de conduite que je me suis fixées.

Le Fonds Social Juif Unifié constitue le pivot de la communauté juive de France.

Plus de 300 associations en sont adhérentes, bénéficiant de subventions, de services et d’expertises. Notre institution assure également la représentation des associations de son réseau auprès des pouvoirs publics.

Ouverture à toutes les sensibilités juives et à la société française, lien indéfectible avec Israël, attachement à l’identité juive sous toutes ses formes; ces piliers constituent le socle sur lequel repose le FSJU/AUJF tel que je le conçois.


Ariel GOLDMANN